Comment Lire 10X Plus Vite et Retenir Davantage ?

Comment Lire 10X Plus Vite et Retenir Davantage ?

Lire plus vite pour prendre plus rapidement les bonnes décisions. Apprendre davantage pour faire reconnaître votre expertise.

Lire est une capacité humaine indispensable qui, néanmoins, ne reçoit pas suffisamment d’attention de nos jours. Nous sommes dans une génération micro-ondes : nous voulons tout et tout de suite. Nous attendons que toutes choses viennent à nous rapidement, et l’information n’est pas une exception. A tel point que la plupart des gens surfent, scrollent mais ne lisent plus. Selon une étude de Pew Research Center, 26% des adultes aux Etats-Unis n’on pas ouvert de livre en 2006. Lire est une chose incontournable pour les génies que vous êtes mais lire plus vite, c’est encore mieux.

Quand vous scrollez stupidement, vous n’apprenez pas de la même manière que lorsque vous lisez. L’expérience de lecture des plus avides a diminué leur stress et anxiété quand ils se plongeaient dans un livre.

Lire ne doit pas être un moment qui vous donne l’impression de perdre du temps. Si vous pensez que lire vous consomme trop de temps, vous devez alors apprendre à lire plus vite.

Vous pouvez lire 6X plus de livres si vous apprenez comment lire plus vite !

Quand vous lisez plus vite, vous pouvez prendre significativement plus d’information que la moyenne. D’après une étude, un adulte moyen peut lire environ 300 mots par minutes. Les lecteurs plus compétents peuvent lire jusqu’à 1500 mots par minute. Certains d’entre vous se contentent de la moyenne à la maison, ceux qui lisent vite sont capables de lire 5 fois plus que la moyenne. Les plus aguerris peuvent en faire davantage.

Pour mettre ça en perspective, laissez-moi vous dire que la moyenne de mots figurant dans un livre est de 100 000 mots. Un lecteur adulte moyen passera approximativement 5,5 heures pour lire un livre de cette taille. Un lecteur rapide accomplira cette tâche en 50 minutes. Ça ouvre beaucoup de possibilités aux lecteurs rapides : ils sont capables de prendre un livre par jour et le terminer en moins d’une heure. Ce qui équivaut à 1 livre par jour ou 7 livres par semaines. Un lecteur moyen pourra lire 1,27 livre par semaine s’ils lisent une heure par jour. A la fin de l’année, les lecteurs rapides auront lu 365 livres tandis que la moyenne aura lu 66,18 livres.

Les 4 Techniques pour devenir un “TUEUR” et Lire plus VITE

Lire plus vite demande de la pratique, mais vous pouvez récolter les bénéfices de cette méthode presque immédiatement.

1. Le Sommaire doit être la première chose à lire

Nous passons outre le sommaire beaucoup trop souvent quand nous commençons un livre, particulièrement si vous avez l’intention de lire le livre dans son intégralité. Le sommaire est la carte de navigation du lecteur. Puisque les lecteurs rapides ne se sont pas entêtés à absorber tous les mots, connaissant l’idée générale de chaque chapitre, votre esprit est préparé à recevoir l’information.

Vous ne voudriez pas vous engager dans un road trip sans consulter la carte. Lire sans but ni objectif revient à prendre la route sans consulter la carte avant de partir. Il est certain que vous pouvez lire un livre sans lire la table des matières, cependant vous serez plus sujet à perdre le focus et perdre votre temps à vous demander quelle est la structure du livre, or la réponse est au début du livre.

Si vous avez besoin de connaître une information spécifique du livre, la table des matières peut vous dire quel chapitre est pertinent. Cela permet de passer les parties qui sont pas pertinentes pour votre recherche.

Dans ce cas, la table des matières ne donnent pas beaucoup de détails. ou l’auteur le fait volontairement pour vous inciter à lire la suite.

2. Toujours lire avec une intention

Après avoir identifié le sujet du chapitre, vous devez garder à l’esprit une question : “Que veut me dire l’auteur ?”. C’est une bonne manière de cadrer vos pensées. Votre esprit travaillera automatiquement durant votre lecture pour répondre à cette question.

Quand vous lisez avec un but en tête, vous serez capable de relever les informations importantes, et les dissocier des moins importantes.

3. Identifier le point de vue de l’auteur et lisez juste ce qu’il faut pour comprendre

En jetant un coup d’oeil à ce que l’auteur choisit de dire, vous pouvez apprendre sur leur manière de formuler leur point clefs. Cette astuce peut vous aider à lire plus vite.

La lecture est semblable à la nourriture. En effet, si vous êtes face à un buffet remplis de toutes sortes de délicieux mets, ça ne veut pas dire que vous devez tout manger. Lorsque vous êtes remplis, vous vous arrêtez. De même, quand vous avez suffisamment pour comprendre le concept.

4. Ne lisez pas à voix haute (mais dans votre tête)

Lire à voix haute est génial pour développer la fluidité des débutants, mais c’est une méthode infaillible pour vous ralentir. Quand les enfants lisent à voix haute à l’école, c’est dans un but spécifique. Toutefois, inutile dans le contexte de lecture rapide.

Lorsque vous lisez des passages à voix haute, votre cerveau doit travailler plus que si vous lisez silencieusement. L’acte de lecture utilise les même parties du cerveau si vous lisez fort ou silencieusement. Seulement, la grande différence entre lire silencieusement et à voix haute est que cet acte demande à votre cerveau de faire un effort supplémentaire.

Quand nous lisons fort, notre cerveau voit non seulement les mots sur la page, et doit également se donner le mal d’écouter le son que produit notre voix. Nous n’avons vraiment pas besoin de lire de façon audible pour comprendre ce qu’on lit.

Vous avez peut-être déjà remarqué que, des fois, quand vous lisez à voix haute vous avez du mal à comprendre ce que vous venez de lire. Et vous êtes obligé de revenir plusieurs fois sur ces phrases.

 

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cet article a 1 commentaire

  1. Hey ! Apprendre à lire plus vite est vraiment quelque chose de fondamentale. Nous sommes sans cesse amené à lire des documents qu’ils soient scientifiques, business, simplement pour augmenter notre connaissance dans un domaine.
    Lorsque l’on pense qu’uniquement 25 à 40% d’un livre contient du contenu qui nous fera avancer, il est important d’apprendre à lire plus vite pour se focaliser sur ce 25/40% et ne pas “perdre” son temps sur du contenu qui ne nous apporte rien.
    Evidemment cela ne s’applique qu’à des livres de non fiction. Tous ces enseignements proviennent d’un très bon ouvrage qui existe uniquement en anglais pour le moment : 10 days to faster reading de Abby Marks-Beale.

    Merci Dominique pour l’article où tu reprends des passages clefs 🙂

    Au plaisir,
    Kévin 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Vous êtes libre de recevoir mon livre " 7 étapes pour créer la vie de vos rêves"

%d blogueurs aiment cette page :