Réfléchissez et Devenez riche : La chronique

Réfléchissez et devenez riche : La chronique. Tiré du livre de Napoléon Hill, elle vous enseignera les habitudes des hommes qui sont devenus millionaires.

Etape 1 “C’est le désir qui transforme les rêves en réalité. Plus vous demanderez à la vie, plus vous recevrez d’elle.”

C’est l’histoire d’un guerrier grec qui gagna une bataille avec un nombre de soldats inférieurs à celui de l’ennemi. Il fit monter ses soldats sur des vaisseaux et se dirigea vers le pays ennemi. Là, il fit débarquer hommes et armes, puis donna l’ordre de mettre le feu aux embarcations. Il prit ses soldats et les encouragea avant la bataille en leur disant : “Comme vous pouvez le constater, nous n’avons plus de bateaux. Cela veut dire que nous ne pourrons quitter ces rivages vivants que si nous gagnons la bataille. Nous n’avons plus le choix : il nous faut vaincre ou mourir !” Ils remportèrent la victoire. Celui qui veut réussir doit brûler ses vaisseaux en se coupant toute retraite. Voici l’état d’esprit que veut nous communiquer l’auteur de “Réfléchissez et devenez riche“.

Avez-vous déjà vécu ce genre d’expérience ? Lorsque vous n’aviez pas d’autre choix que d’accomplir, d’atteindre un objectif ou de réussir. Quand nous prenons la ferme décision de faire de la réussite notre style de vie. Quand vous voulez lever le matin et que vous vous dites “Je veux ça. Je n’ai pas d’autre choix que de réussir.Je veux parler de la faim, ce qu’est le désir. Pour comprendre ce qu’est le désir, je l’imagerai comme ceci : imaginez que vous ayez une grande soif. N’est-ce pas que vous aurez cette hâte et la détermination pour répondre à ce besoin urgent. 

Est-ce pour vous URGENT de réussir ?

Je pense que l’on peut définir le désir par le sentiment d’urgence à vouloir quelque chose. Si vous n’avez pas faim de réussir, pensez-vous vraiment avoir suffisamment de volonté pour arriver à vos fins…

Et si vous ne percevez toujours pas ce qu’est le désir, il est une énergie qui est universelle : c’est l’énergie sexuelle. Le désir sexuel est une énergie puissante. En utilisant l’intensité de l’énergie sexuelle, vous serez en mesure d’attirer tout ce que vous désirez. En d’autres termes, si votre désir d’accomplir un objectif de vie est aussi fort qu’un désir sexuel, vous avez tout gagné.

Il ne suffit pas de souhaiter être riche pour le devenir, il faut le désirer jusqu’à l’obsession, bâtir dans ce but un plan précis et s’y tenir avec une persévérance constante.

Six instructions qui transformeront vos désirs en or

  1. Fixer le montant exact de la somme que vous désirez ; il ne suffit pas de dire : ” Je veux beaucoup d’argent”; il faut en préciser la quantité
  2. Sachez exactement ce que vous allez donner en échange de l’argent que vous désirez. On n’a rien pour rien.
  3. Fixez avec précision la date à laquelle vous voulez être en possession de cet argent.
  4. Etablissez le plan qui vous aidera à transformer votre désir et commencez-en l’application même si vous jugez en pas être encore prêt.
  5. Tout écrire sur un papier
  6. Lisez vos objectifs à haute voix deux fois par jour : le matin en vous levant, le soir en vous couchant.

Etape 2 : La foi vous fera atteindre les sommets les plus hauts

“Une foi judicieusement orientée donne à chacune de nos pensées une puissance fabuleuse. Vous atteindrez les sommets les plus hauts, poussé par la force de cette nouvelle confiance en vous.”

Quelle merveilleuse capacité que l’homme détient ! Et je pense que vous comprendrez tout au long de cet article pourquoi je suis émerveillé. On entend souvent par ce mot quelque chose de religieux, mais en réalité, elle n’est pas forcément associée au religieux. Elle est une capacité humaine. Elle pousse l’homme à croire fermement en un idéal. De surcroît, sa croyance va le pousser à agir jusqu’à réaliser son rêve.

Vous n’aurez la foi que si vous la cherchez

C’est un état d’esprit que l’on acquiert en affirmant ou en répétant des instructions au subconscient qui joue un très grand rôle dans la concrétisation d’un désir. Vous l’aurez compris : matérialiser votre désir est un processus qui requiert la foi. En outre, vous devez construire et entretenir cette foi.

Est-ce que ça vous est déjà arrivé d’obtenir quelque chose grâce à votre foi ? Certainement ! Rappelez-vous des fois où vous recherchiez l’amour, un travail, une voiture, une maison 😉

La seule façon de développer volontairement la foi est répéter à son subconscient des ordres affirmatifs.

La foi donne de l’espoir

La foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas (Hébreux 11 : 1). Vous savez à quel moment vous saurez que vous faites quelque chose par la foi ? Lorsque vous désirez faire quelque chose qui vous dépasseQuand vous savez ce que vous voulez mais que vous n’avez aucune idée du comment. Autrement, si vous connaissez le comment c’est que vous ne rêvez pas suffisament grand. 

Je vous partage comment j’ai mis la foi en application dans ma vie. Il y a quelques années, je faisais un travail qui, selon moi, n’était pas passionnant. J’y suis resté 1 an et demi et j’ai ensuite pris la décision de démissionner. Je n’avais alors plus de revenu. Mais j’avais l’espoir que j’allais trouver une nouvelle source de revenu, et surtout, un travail que j’aime. Je ne savais pas comment j’allais m’en sortir ni quelle opportunité allait s’offrir à moi, toutefois j’y croyais. Ca fait peur de faire quelque chose par la foi, mais y croire fermement en vaut la chandelle.

Aventure en terres inconnues…

Prendre une telle décision est difficile pour soi parce qu’on sait qu’on sera dans une zone d’incorfort, il faut supporter la critique des proches, c’est un nouveau départ. Vous faites face à la solitude. La seule indication que vous aurez sera votre focus sur votre objectif. J’ai, alors, pris le temps de me poser la question qu’est-ce qui est important pour moi. Quelques mois plus tard, j’ai trouvé de nouvelles sources de revenu, je me suis inscrit en tant qu’auto-entrepreneur et j’ai exercé une activité qui me rapportait 800 euros par mois en travaillant 15h par semaine. 2 ans plus tard, me voici Directeur Adjoint dans un Coffee Shop. Malgré la peur, faites-le ! Si vous avez peur, c’est bon signe. C’est que vous désirez réaliser quelque chose qui est plus grand que vous : c’est ce qu’on appelle réaliser un rêve… Et pour réaliser un rêve, il faut avoir la foi.

Ca remonte à quand la dernière fois que vous vous êtes autorisé à rêver ?

Rêver nous pousse à réaliser, avoir, être, faire de grandes choses. Ces grandes choses c’est vous qui les déterminez. Pour réussir à réaliser votre rêve, vous devez prendre la décision de poursuivre avec persévérance ce que vous voulez. Il y aura des choix à faire. Cela passera par trouver l’environnement ou les personnes qui vous aideront à devenir l’homme ou la femme que vous voulez être.

Les enfants sont très rêveurs : ils ne savent pas comment mais ils peuvent vous dire “moi, plus tard, je serai pompier.” Et vous remarquez que, plus tard, ces enfants ont le costume, le casque ou les jouets.

Pour le rêve que vous avez, vous serez obligé d’abandonner certaines choses. En effet, ces choses vous apporte du confort, mais votre rêve vous placera dans l’inconfort pour que vous puissiez devenir, au travers de chaque challenge, la meilleure version de vous-même.

“Exercer la foi vous mènera toujours vers vos rêves.”

La stratégie pour transformer votre désir en réalité physique

Jusque là, nous parlons de la foi mais comment la mettre en application pour transformer votre désir en son équivalent palpable. En effet, il faut le désir et, comme dit ci-dessus construire votre foi. Comment la construire ? N’importe quelle pensée, répétée sans cesse au subconscient, est finalement acceptée.

Ce principe s’appelle l’autosuggestion. Il est connu que l’on finit par croire ce que l’on s’est répété maintes fois. Les pensées dominantes d’un homme le différencient d’un autre et font de lui ce qu’il est.

Les pensées qui sont accompagnées d’un sentiment émotionnel constituent une force magnétique qui attire des pensées similaires ou qui ont quelque rapport avec elles.

Et, vous remarquerez que plus vous pensez à quelque chose, plus vous prêtez attention à ces détails. Si vous voulez acheter une Renault clio rouge, vous verrez plus de clio rouge sur votre chemin. Vos pensées dominantes seront comme un scan. Elles sont comme des graines que vous plantez dans une terre fertile : plus vous les entretenez, plus elles grandissent. Toute pensée, toute idée, tout projet qui occupe le cerveau attire une armée de pensées.

Si vous voulez que votre pensée devienne un désir, et que votre désir devienne réalité, ce sera possible uniquement par la répétition de la pensée. C’est pourquoi il est important de mettre sur le papier votre but essentiel, de l’apprendre par coeur, et de le répéter tous les jours à haute voix jusqu’à ce que votre subconscient en soit imprégné.

Voici 5 règles qui vous permettront d’appliquer le principe de l’autosuggestion.

Cinq règles pour avoir confiance en soi

  1. Je sais que je suis capable d’atteindre le but que je me suis fixé ; en conséquence, j’exige de moi-même une action continue et inlassable dans ce sens
  2. Je sais que mes pensées dominantes passeront par plusieurs stades avant de se transformer en réalité physique ; c’est pourquoi je consacrerai 30 minutes par jour à penser à l’être que je veux devenir et à m’en faire une image précise
  3. Grâce au principe de l’autosuggestion, n’importe quel désir que je garderai obstinément dans mon esprit se manifestera bientôt par des signes extérieurs avant d’atteindre enfin le but fixé : c’est pourquoi je consacrerai dix minutes par jour à exiger de moi-même une plus grande confiance
  4. J’ai rédigé une description très claire du but précis que je me suis fixé et je ne cesserai de le réaliser.
  5. Je sais parfaitement bien qu’une richesse ou qu’une situation mal acquise est un château construit sur le sable : elle ne saurait durer. Aussi n’engagerai-je aucune transaction qui bénéficiant qu’à moi-même, léserait une ou plusieurs personnes. Je réussirai en attirant les forces dont j’ai besoin et, en étant toujours le premier à rendre service, je donnerai à mes semblables l’envie de m’aider.

Etape 3 : L’autosuggestion vous rendra maître de votre destin. Elle est la carte de votre vie, et devinez qui trace le chemin vers la réussite… C’est VOUS !

On appelle autosuggestion toute suggestion que l’on s’adresse à soi-même et qui, par l’intermédiaire des cinq sens, atteint notre cerveau. Elle fait communiquer le conscient et l’inconscient. Chargée de nos pensées dominantes, l’autosuggestion touche volontairement le subconscient et l’influence à agir en accord avec celle-ci.

Intéressant, n’est-ce pas ? Voici un secret bien gardé par les plus riches de ce monde ou, en tout cas, ceux qui réussissent, que je vais vous dévoiler dans cet article. Déjà, je vais vulgariser les notions de conscient, inconscient et subconscient et vous dire quels sont leur rôles dans notre esprit. Le conscient c’est la pleine connaissance de ce qu’on fait ou éprouve. Exemple : pour publier un article, je suis conscient que je dois écrire. L’inconscient est ce qui est dépourvu de conscience. C’est l’inverse du conscient, c’est-à-dire que l’on ne sait pas ce que l’on fait ou éprouve. Enfin, le subconscient c’est un état psychique inconscient qui influence le comportement d’un individu.

Mais qu’est-ce que ça vient faire ici ?

Le subconscient est semblable à un jardin fertile où les mauvaises herbes peuvent pousser à foison si nous ne prêtons pas attention à ce que nous semons sur cette terre. Par l’autosuggestion, un individu peut nourrir son subconscient de pensées constructives comme de pensées destructives de s’épanouir dans le merveilleux jardin de son esprit.

En d’autre termes, veillez aux informations qui se présentent de manière récurrente devant vos yeux. Ces informations ou publicités manipulent votre esprit qui, à force de répétitions, sèmeront des pensées constructives ou destructives. Ces pensées peuvent devenir dominantes et pousseront votre subconscient à agir et à matérialiser ces même pensées. Veillez également à votre communication avec vous-même : est-ce que vous vous encouragez régulièrement, êtes-vous régulièrement dans la gratitude ou vous plaignez-vous à longueur de journée, remettant la faute sur la société…

Pour agir sur votre subconscient, pensez avec émotion

Dans l’article Le désir : première étape vers la richesse, je vous présentais six instructions qui permettent de transformer vos désirs en or. En suivant ces instructions, vous communiquerez à votre subconscient l’objet de votre pensée et la foi qui l’anime. En renouvelant ce processus, vous établirez une routine qui favorisera la concrétisation de votre désir.

Sachez qu’il ne suffit pas de lire à haute voix le texte. Il faut lire et ressentir. Votre subconscient ne peut agir que s’il est animé par des pensées empreintes d’émotion. Vous devez croire à ce que vous dites.

Ce sera peut-être difficile au début, mais soyez persévérant : si vous n’avez pas l’habitude d’imaginer ou de visionner, il est normal que cela vous prenne du temps à former une image et ressentir via vos 5 sens. C’est avec persévérance que vous acquerrez l’habileté. En d’autres termes, visualiser exige d’utiliser ses 5 sens.

Voici une faculté que l’on oublie au fil des années : l’imagination. On ne se donne plus l’autorisation de rêver.

Un bonus : si vous voulez que la visualisation soit efficace, vous pouvez fermer les yeux, et imaginer une idée, un projet exaltant, enthousiasmant, qui vous enflamme ! Soyez audacieux et osez rêver grand ! Cela augmentera votre désir d’accomplissement.

Etape 4 : Apportez de la valeur grâce à la spécialisation. La précision vous permettra d’atteindre votre cible en plein dans le mille…

C’est vous qui faites votre propre instruction et vous pouvez acquérir les connaissances qui vous mèneront  là où vous voulez aller. Si vous suivez le simple plan qui vous est donné, vous n’aurez pas à débuter médiocrement.

Réussir, devenir riche ou être heureux n’est pas due à la chance ou au hasard, c’est quelque chose qui se travaille chaque jour. Mais qu’est-ce qui peut bien faire la différence ? Vous remarquerez que les métiers les mieux rémunérés sont ceux qui ont une spécialité. Plus votre expertise est rare, plus la rémunération est élevée. En effet, vous constaterez le même phénomène pour les produits de luxe ou rares : il y a toujours cette notion de rareté qui conduit à un prix plus élevé. En d’autres termes, plus vous êtes spécialisés plus vous deviendrez  riche. La spécialisation vous mènera vers la richesse. Si vous avez le choix entre une formation générale ou spécialiste, choisissez la spécialiste. Je vous expose deux restaurants : l’un est un restaurant fast-food et l’autre est un restaurant spécialiste de burger poulet barbecue, lequel est plus accrocheur ? Le spécialiste, bien sûr. Et en règle général, si un restaurant vous expose une longue carte avec 20 plats, c’est que ce restaurant propose beaucoup de surgelé et qu’il n’y a pas d’expertise. En revanche, si un restaurant vous propose 2 plats, vous pouvez être certain qu’ils mettront le paquet pour vous épater. Et qu’ils ont consciemment mis avec précision chaque ingrédient dans le plat.

Deux sortes de cultures

Il y a  deux sortes de culture : la culture générale et la spécialisation. La culture générale, qu’elle soit vaste ou pauvre, est de peu d’utilité dans la course à l’argent. Les écoles supérieures, universités enseignent toutes les disciplines connues. La plupart des professeurs ont peu d’argent. Leur but est transmettre des connaissances et non la manière de les utiliser. L’instruction n’attire l’argent que si elle est intelligemment dirigée dans ce sens au moyen de plan d’action simples à mettre en pratique.

Le point faible du système éducatif est probablement que les école n’apprennent pas à leurs élèves comment organiser et utiliser le savoir. C’est un erreur de croire que l’instruction est un tout. Je vais vous raconter l’histoire d’un homme très connu, Henry Ford. Doté une formation scolaire limitée, il fut considéré comme un homme non-instruit. Or, être instruit ne signifie pas avoir une culture super vaste. Un homme instruit est celui qui a développé ses facultés de telles sorte qu’il peut, sans violer les droits d’autrui, obtenir ce qu’il veut.

Assez ignorant pour faire fortune

Pendant la Première Guerre Mondiale, Henry Ford fut traité de “pacifiste ignorant” par un journal de Chicago qu’il attaqua en diffamation. Et donc, l’affaire passa en jugement, et les avocats essayèrent de prouver qu’il était un esprit inculte, en lui posant plusieurs questions de culture générale. Enervé par toutes ces questions qui lui étaient pénibles et sans intérêt, il répliqua : “Maintenant, voulez-vous être assez aimable pour m’expliquer pourquoi, dans le seul but de répondre à vos questions, je devrais avoir la cervelle farcie de culture générale alors que je suis entouré de collaborateurs qui suppléent à toute lacune ou défaillance de ma part ?” Waw, et là, MEGA CLAQUE Winking smile . Par cette réponse, il avait finalement compris que Ford était un homme intelligent et cultivé.

Comment devenir intelligent et instruit ?

Il y a maintes façons de le devenir. Il faut en effet avoir le désir. Avant de pouvoir transformer votre désir en son équivalent monétaire, vous aurez probablement besoin d’approfondir vos connaissances dans un domaine.

L’accumulation de grandes quantités d’argent  exige une connaissance spécialisée qui ne doit pas être nécessairement monopolisée par celui qui désire faire fortune.

Voici l’une des raisons pour laquelle le “cerveau collectif” est utile. L’accumulation de la connaissance de plusieurs cerveaux peuvent faire l’intelligence et l’instruction d’une seule personne. Le plus IMPORTANT est, en effet, d’avoir la connaissance, mais bien plus encore, de savoir l’utiliser pour un but précis. Le “cerveau collectif” réunit donc toutes les connaissances nécessaires à votre objectif : plus vous aurez de cerveaux à votre disposition pour l’atteinte de votre objectif (avec bon sens Winking smile), plus vous serez intelligent.

Où trouver cette connaissance ?

Aujourd’hui, l’information est plus qu’accessible : elle est abondante. Grâce à Internet, on a accès à toute l’information nécessaire, ou presque. On pose une question à notre moteur de recherche, et il nous donne l’information. Mais pour ne pas être noyé par cet océan d’information, vous devez exprimer une requête précise. Choisissez tout d’abord une spécialisation et décidez de ce que vous allez en faire. Prenez la chose qui vous tient le plus à cœur, un projet, celui vers lequel tendent tous vos efforts. En outre, il est important qu’il y ait le feu sacré, c’est ce qui vous motivera et vous offrira la détermination.

Voici les sources de cette spécialisation les plus importantes :

  • Votre instruction et votre expérience personnelle
  • L’instruction et l’expérience des autres, le “cerveau collectif”
  • Les collèges et universités
  • Les bibliothèques municipales (livres, revues)
  • Des cours spéciaux (cours par correspondance, cours du soir…)

Quand on acquière de nouvelles connaissances, il faut absolument les ordonner et les utiliser dans un but précis. Les connaissance n’ont de valeur que dans leur utilisation.

A notre époque, la spécialisation est très recherchée come l’écrivit Robert P. Moore, ancien directeur du bureau de placement de l’université de Columbia, dans un article intitulé : “On demande des spécialistes.”

Sont surtout recherchés les candidats qui se sont spécialisés dans une branche. En outre, les licenciés en sciences économiques qui ont fait de la comptabilité et statistiques, les ingénieurs, journalistes, architectes…

Mettez dans les commentaires vos expériences. Si vous vivez ce phénomène : vous occupez un poste spécialisé ou un poste plus généraliste. Quels sont vos défis au quotidien et est-ce que le rapport temps passé et argent vous convient 😉

Etape 5 : L’imagination : l’atelier le plus grand et le plus fructueux que l’homme n’ait jamais eu

Tous les “coups de chance” dont vous bénéficierez dans la vie existent déjà dans votre imagination. Elle est l’atelier de votre esprit qui convertit votre énergie mentale en actions d’éclat et en richesses.

L’imagination est un atelier dans lequel l’homme élabore tous ses plans. Elle est si vaste. Il n’y a pas de rêves trop grands. Grâce à son imagination, il peut inventer ou innover. Elle n’a de limites que celles qu’on lui fixe. Le désir est formé, sculpté par les facultés imaginatives de l’esprit. On dit que l’homme peut créer tout ce que son imagination lui suggère. 

Synthétique et créatrice

Les découvertes de l’homme ont marqué l’histoire : il a conquis le ciel, marché sur la lune. Cependant, il a tout juste découvert son imagination et, loin d’en exploiter toutes les ressources. Il s’en sert de façon élémentaire.

En effet, il en existe deux sortes : la synthétique et la créatrice. La synthétique est celle que l’on utilise le plus souvent. C’est quand vous améliorez les choses anciennes avec votre touche personnelle. Par définition, elle ne crée pas. Elle s’appuie sur l’expérience, l’instruction et l’observation. Par exemple, l’imagination synthétique est utilisée très généralement pour les nouvelles technologies (tv, smartphones…). Ils ne font qu’améliorer certaines caractéristiques, entre autres la qualité écran, la taille de l’écran, la forme de l’écran… En revanche, quand une personne ne parvient pas à résoudre son problème, un peu quand on se retrouve au pied du mur, elle fait appel à son imagination créatrice. Admettons cette idée : Vous avez zéro en poche, zéro carte de crédit. Si je vous donnais 10 € et que je vous donnais comme objectif de doubler cet argent en 1 semaine. En sachant que vous devez vous nourrir. Que feriez-vous pour l’obtenir ? Vous pourriez faire appel à votre imagination synthétique. Mais nous sommes rarement dans la même configuration. Votre instinct de survie vous dirigera de façon unique. Si vous étiez perdue en pleine forêt sauvage : vous n’avez qu’une corde et une gourde. Que feriez-vous pour survivre ?

Comment stimuler votre imagination ?

L’imagination est comme un muscle : il faut l’exercer, le développer de manière régulière. Les grands hommes sont devenus célèbres parce qu’ils ont mis à contribution leur imagination créatrice. Elle ne fonctionne que lorsque le conscient travaille très rapidement, par exemple lorsqu’il est stimulé par l’émotion d’un désir ardent. Plus cette faculté est utilisée plus elle reste vive.

Etape 6 : Après avoir imaginé, vous devez élaborer une stratégie pour transformer votre désir en son équivalent matériel

“La stratégie est l’art de diriger et de coordonner des actions pour atteindre un objectif.”

Dans le premier article de cette série, il vous est dit que pour transformer votre désir en son équivalent matériel, vous devez tout d’abord mettre en place six instructions précises et faciles à suivre. L’une d’elle incite à construire en imagination un ou plusieurs plans.

Apprenez maintenant à élaborer ces plans :

  1. Réunissez toutes les personnes qui seront nécessaires à la création et au développement de votre ou vos plans. Vous mettrez ainsi en application le principe du “cerveau collectif”. ( Il est absolument primordial de respecter cette instruction.)
  2. Avant de constituer votre “cerveau collectif”, décidez des avantages et des bénéfices que vous pourrez offrir à chacun des membres en échange de leur coopération. Personne ne travaillera indéfiniment pour vous sans en retirer une compensation.
  3. Jusqu’à ce que vous ayez parfaitement mis au point le ou les plans nécessaires, organisez des réunions avec les membres de votre “cerveau collectif”, au moins deux fois par semaine et plus souvent si possible.
  4. Maintenez une entente parfaite entre chaque membre de votre “cerveau collectif”. Si vous ne le faites pas, vous irez droit à l’échec.

N’oubliez pas que : 

  • vous êtes engagés dans une entreprise qui est pour vous d’une importance capitale. En outre, si vous voulez réussir, il vous faut des plans parfaits.
  • Vous avez un atout : l’expérience, l’instruction , les talents et l’imagination des autres. Profitez-en à l’instar de ceux qui ont réussi.

“Je veux réussir tout seul. Je n’ai besoin de personne”

Aucun être humain n’a assez d’expérience , d’instruction, de talents personnels pour faire fortune sans l’aide des autres. Tout plan d’enrichissement devrait être à la fois votre création et celle de votre “cerveau collectif”. Ainsi, vous pouvez créer vos plans, entièrement ou en partie, mais il faut qu’ils soient approuvés par les membres de votre “cerveau collectif”.

“Et si j’échoue ?”

Si le premier plan que vous adoptez échoue, imaginez-en un second. Si celui-ci n’a pas fonctionné, faites-en encore un et ainsi de suite jusqu’à ce que vous trouviez celui qui vous convient. C’est ce qu’on appelle la détermination.

Le plus intelligent des hommes échouera dans toutes ses entreprises s’il ne trace pas de plans précis et facilement réalisables. Personne ne peut prétendre faire fortune sans rencontrer l’échec sur sa route. Lorsque vous en subirez un, acceptez-le comme l’indice d’un plan faible.

Etape 7 : Prenez la décision de changer et vous changerez ; prenez la décision de réaliser vos rêves et vous les réaliserez !

Nous voici à la septième étape dansa lquelle vous verrez comment prendre rapidement une décision. Vous comprendrez comment et quand il convient de la modifier.

Pour son livre, Napoleon Hill aurait étudié 25 000 cas d’échec. Il a remarqué une chose : c’est que le manque de décision venait presque toujours en tête de liste des 31 causes majeures de l’échec. En se penchant sur plusieurs centaines de personnes qui ont fait fortune, on s’aperçoit que toutes avaient une habitude. Celle de prendre leurs décision très rapidement et d’en changer difficilement. Tous ceux qui n’arrivent pas à faire fortune, sans exception, ont besoin de beaucoup de temps pour prendre leurs décisions. En revanche, ils ont besoin de très peu de temps pour les modifier, ce que d’ailleurs ils ne cessent de faire. L’une des caractéristiques de Henry Ford était son habitude de se décider rapidement et de changer d’avis difficilement. Cette qualité le faisait passer pour un obstiné. C’est elle qui le poussa à continuer la fabrication de son modèle T.

L’opinion : une denrée bon marché

La plupart des gens qui échouent dans leur tentative de gagner beaucoup d’argent sont généralement très influençables. Ils pensent selon la voix des journaux, de la télé, les commérages des voisins. Vous savez les fameux “On dit que…” ou “Tout le monde dit que…” Chacun de nous en a une foule. Si vous vous laissez influencer lorsque vous devez prendre une décision, vous n’arriverez à rien de bien. Si vous êtes influencé par les opinions des autres, vous n’avez pas de désir de propre. Et ça va même plus loin : vous n’avez pas de personnalité. Ca vous est déjà arriver d’écouter l’opinion de quelqu’un et de vous dire : “Si je m’étais écouté, peut-être que ma situation serait meilleure…” Ensuite, vous voici bienvenue dans le monde du regret. Les amis intimes et les parents, bien que ce ne soit pas leur intention, freinent souvent nos élans en donnant leur opinions.

Les décisions qui font toute la différence

Vous avez un cerveau et un esprit qui vous sont propres. Utilisez-les et sachez prendre seul vos décisions. La valeur d’une décision dépend du courage qu’il faut pour la prendre.

Etape 8 :”Chaque désir peut être satisfait avec du travail et de la persévérance” Paulo Coelho.

“Vous reconnaîtrez les faiblesses qui vous empêchent d’atteindre le but que vous vous êtes fixé, et vous les balaierez. Votre persévérance développe progressivement un pouvoir reconnu et respecté.”

Elle est l’un des facteurs essentiels à la transformation du désir d’argent en son équivalent matériel. A l’origine de la persévérance, il y a le pouvoir de la volonté. La plupart des gens sont prêts à abandonner leurs buts et leurs projets au premier signe d’opposition ou d’échec. En effet, il y en a très peu qui, malgré les obstacles, persévèrent jusqu’à ce qu’ils atteignent leur but. Le manque de persévérance est l’une des causes les plus importantes d’échec. Le désir est à l’origine de toute entreprise. Un petit désir n’apporte que de maigres résultats. De même, qu’un petit feu donne peu de chaleur.

Comment devenir PLUS persévérant ?

Si vous manquez de persévérance, combattez cette faiblesse en stimulant votre désir jusqu’à ce qu’il devienne obsessionnel. 

C’est vrai qu’on ne fait pas souvent la différence entre persévérance et obstination. La première, je pense, est lorsque l’on poursuit un but précis malgré les obstacles. En outre, une personne persévérante sera ouverte aux opportunités et aux multiples chemins pour atteindre son objectif. L’obstination c’est plus l’idée d’une personne qui a un but mais qui ne veut le faire que d’une seule manière (même si ça ne marche pas). Qui connaît une personne comme ça 😉 Tout le monde.

L’attitude d’une personne persévérante est la suivante. Vous avez un désir brûlant. C’est un très bon départ. Vous voyez votre objectif à l’horizon. Ce que vous devez faire, ce n’est pas de vous dire “Ah l’horizon est super loin”. Mais l’attitude que vous devez avoir c’est celle d’une personne qui court comme pour atteindre le but. Et qui se dit “Je m’en rapproche, j’y suis presque”. Il y a un barrage ? C’est pas grave, je vais passer par ce chemin.

VOUS NE DEVEZ PAS LACHER !

Etape 9 : Le pouvoir du “cerveau collectif” vous aide à faire fortune et fait prospérer votre argent

Pour faire fortune, le pouvoir est indispensable. Elaborer des plans est inutile si l’on ne possède pas le pouvoir de les exécuter. Le pouvoir peut être défini ainsi : une connaissance organisée et intelligemment dirigée. Le pouvoir, dans ce cas, désigne un effort organisé assez important pour permettre à un individu de transformer son désir en son équivalent monétaire. L’effort organisé résulte de la coordination de deux ou plusieurs personnes qui, dans un esprit d’entente, travaillent dans un but bien défini. C’est ce qu’on appelle avoir un cerveau collectif.

“Le pouvoir est nécessaire à qui veut faire fortune”

En outre, voici les avantages le pouvoir du “cerveau collectif”. Il possède deux particularités : l’un est d’ordre économique et l’autre d’ordre psychique.

Celui qui s’entoure d’hommes bienveillants, prêts à l’aider dans un esprit de parfaite harmonie, celui-là bénéficie d’avantages économiques certains. Cette forme d’alliance coopérative est à la base de toutes les GROSSES fortunes.

L’aspect psychique : lorsque deux esprits travaillent ensemble, ils libèrent une troisième force semblable à un troisième esprit.

Le cerveau collectif de Andrew Carnegie était constitué d’une cinquantaine de personnes dans le but bien défini de fabriquer et de vendre de l’acier. En effet, il attribuait son immense fortune au pouvoir que lui dispensait son “cerveau collectif”.

Le cerveau humain peut se comparer à une batterie électrique

Connecter plusieurs batteries produira plus d’énergie qu’une seule. Ainsi, il en est de même quand plusieurs cerveaux s’unissent. Il y a plus d’énergie, de créativité, d’expérience, d’imagination, de culture, de bras, de détermination, motivation… 

Est-ce qu’il est possible de réussir seul ? Napoleon Hill prouve que la réussite c’est aussi savoir bien s’entourer. Toutes les personnes qui ont fait fortune ont eu recours au cerveau collectif.

Construire un “cerveau collectif” c’est  réunir toutes les personnes qui seront nécessaires à la création et au développement de votre plan pour devenir riche.

Etape 10 : Un secret de réussite de tout homme : la transmutation sexuelle

“Vous verrez comment tout homme qui recherche la prospérité peut se faire aider par l’énergie sexuelle. Vous comprendrez comment les femmes aident les hommes à réussir et comment bénéficier au maximum de la transmutation sexuelle.”

La transmutation est le changement ou la transformation d’un élément en un autre. L’émotion sexuelle conduit à un état d’esprit. Cet état d’esprit est faussement associé à une émotion d’ordre physique.

Or, l’émotion sexuelle a 3 raisons d’être :

  1. La perpétuation du genre humain
  2. Le maintien de la santé
  3. La transformation du médiocre en génie.

Cette transmutation sexuelle est facile à expliquer. L’esprit s’éveille et remplace des pensées d’expression physique par des pensées plus hautes ou d’un autre ordre.

En effet, le désir sexuel est le plus puissant des désirs. Il stimule, développe l’imagination, la finesse de perception, le courage, la volonté, la persévérance et un pouvoir créateur qui va croissant

Le pouvoir sexuel est un pouvoir conducteur

Celui qui a découvert comment transformer son énergie sexuelle en une énergie créatrice peut s’estimer heureux. Une étude scientifique a établi que :

  • les hommes qui réussissent le mieux sont ceux qui ont un tempérament sexuel très développé et qui ont appris l’art de transformer l’énergie sexuelle ;
  • les hommes qui ont amassé une grosse fortune et ont réussi ont agi sous l’influence d’une femme.

Cette étude a porté sur deux siècles de biographies et d’histoire.

Le désir sexuel : une force IRRESISTIBLE !

L’énergie sexuelle est une force irrésistible contre laquelle on ne peut lutter. Lorsqu’ils sont guidés par cette énergie, les hommes acquièrent un superpouvoir d’action. 

Dans la vie pour réussir, vous devez avoir faim. Il faut vouloir aller plus loin, frapper plus fort, avoir et faire mieux qu’hier. Vouloir plus est le maître mot. Toutefois, cela doit rester dans la bienséance, bien entendu. Déterminez clairement ce que vous voulez. En outre, osez rêver grand. Et si vous avez une passion, un projet qui vous excite, poursuivez-le. Cherchez l’enthousiasme dans tout ce que vous faites. Pour comprendre quel sentiment vous devez développer, je vous invite à lire l’article sur le désir brûlant.

Etape 11 : “Vous verrez comment le subconscient attend que vous lui soumettiez vos plans et vos projets pour les réaliser. Saturez-le de pensées positives bien dirigées et vous aurez ce que vous attendez de la vie”

Le subconscient classe et enregistre toute pensée qui atteint le conscient par l’un des cinq sens. Il reçoit et classe les impressions sensorielles ou les pensées, peu importe leur nature. Vous pouvez volontairement transmettre à votre subconscient un plan, un projet que vous désirez réaliser. Il est capable de transformer votre désir en son équivalent matériel. Le subconscient agit d’abord sur le désir dominant qui a été valorisé par un sentiment tel que la foi.

Rappelez-vous ce qui a été dit sur le désir et l’élaboration des plans et vous comprendrez encore mieux le fonctionnement de la pensée subconsciente.

Le subconscient travaille jour et nuit. Par un processsus qui nous est inconnu, il se nourrit aux forces de ce que l’auteur appelle “Intelligence infinie”” et transforme volontairement un désir en équivalent physique. Il utilise toujours les moyens les plus pratiques pour atteindre son but.

En effet, vous ne pouvez pas contrôler entièrement votre subconscient. Toutefois, vous pouvez lui confier le plan, le désir que vous voulez concrétiser. L’article sur l’autosuggestion vous indique comment utiliser le subconscient.

Etape 12 : Vous verrez comment utiliser le cerveau pour acquérir une pensée rapide, claire et efficace.

Napoleon Hill nota que le cerveau humain est à la fois un poste récepteur et un poste émetteur. Il reçoit et émet les ondes libérées par la pensée.

Par un système semblable à un poste de radio, le cerveau est capable de capter les ondes émises par d’autres cerveaux. En d’autres termes, pour imager tout cela, c’est comme un réseau de pensées. Stimulé ou élevé à un haut niveau de vibration, l’esprit est plus réceptif aux sources extérieures. Lorsque vous pensez à quelque chose, vous êtes sur la même fréquence d’une personne qui pense à la même chose. Plus vous y pensez, plus forte est votre l’intensité de cette pensée. C’est ainsi que vous pouvez créer un “cerveau collectif” : en regroupant les personnes qui ont les mêmes rêves ou idéaux. Aussi surprenant que cela puisse être, vous ne mettrez pas longtemps à trouver des personnes qui pensent comme vous.

Le sixième sens : 13e étape qui mène à la richesse

“Vous ouvrez la porte du Temple de la Sagesse. L’aventure créatrice vous mène à la richesse.”

C’est, en effet, grâce au sixième sens que vous saurez reconnaître les opportunités comme les dangers. Cette treizième étape est un sommet. On le nomme également “le poste récepteur” des idées et des pensées qui pénètrent l’esprit sous forme d’inspiration.

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Recevez gratuitement 10 RECETTES HEALTHY POUR PERDRE DU POIDS

%d blogueurs aiment cette page :