Burn out : Comment en sortir et retrouver la motivation ?

Burn out : Comment en sortir et retrouver la motivation ?

En plein Burn out ? Alors lâchez tout et pensez à votre santé !

Voilà maintenant près d’une dizaine d’années que le mot burn out s’est peu à peu imposé dans la société. Pourquoi gagne-t-il en popularité ? D’après l’étude du cabinet Technologia, 3 millions d’actifs sont sujets au burn out. Mais avant de commencer cet article, rappelons ce qu’est le burn out. C’est une pathologie liée au surmenage au travail ou épuisement professionnel. La première cause du burn out est le travail excessif (“je travaille trop”) et la deuxième le travail compulsif (“je ne peux pas ne pas travailler”). La première est d’ordre organisationnel, il s’agit de la charge de travail à laquelle une personne doit faire face. La seconde correspond à l’engagement personnel d’un individu au travail. Et si on mélange ces deux causes, on obtient un comportement de sur-engagement, et donc un risque élevé au burn out.

Les plus touchés

  • Agriculteur/exploitant : 24%
  • Professions intermédiaires : 19%
  • Employés : 17%
  • Ouvriers : 15%
  • CPIS : 13%
  • Artisans, commerçants, chefs d’entreprise : 6%

“Vous sentez-vous émotionnellement vidé par votre travail”

21% des femmes seraient touchées contre 11% des hommes. Que remarquez-vous ? De l’agriculteur jusqu’à l’ouvrier, la tâche est épuisante, je ne vous apprends rien. En outre, ce qu’il faut remarquer, c’est que les entrepreneurs sont moins victimes de cette pathologie. A votre avis, pourquoi ? Ils ont tout simplement pris la décision de créer leur entreprise et ont accepté de relever les défis qui l’accompagnent. Deuxièment, l’entrepreneur dispose de main d’oeuvre pour l’aider dans son projet. Ce qui le soulage grandement. Il gagne plus d’argent et peut créer son style de vie. En revanche, les employés sont soumis à une pression, font un métier en dépit de leur projet ou passion. Qu’il est difficile d’être plein d’énergie, enthousiaste quand on ne fait pas ce que l’on aime…

Comment en sortir ?

Pour en sortir, on va tout d’abord commencer par distinguer les symptômes psychologiques et physiques, pour ensuite trouver les solutions pour en sortir.

Symptômes psychologiques

  • Démotivation constante par rapport au travail
  • Irritabilité marquée, colères spontanées
  • Attitude cynique et sentiment de frustration
  • Sentiment d’être incompétent
  • Goût de s’isoler
  • Sentiment d’échec
  • Baisse de confiance en soi
  • Anxiété, inquiétude
  • Difficulté à se concentrer
  • Pertes de mémoire…

Symptômes physiques

  • Fatigue persistante
  • Maux de dos, douleurs musculaires, migraines
  • Problèmes digestif, ulcères
  • Sommeil perturbé
  • Perte ou gain de poids
  • Infection plus fréquente (rhume, grippe…)

Finalement, est-ce une bonne chose de se sur-engager dans un travail que l’on n’aime pas ? Je vous laisse y répondre mais pour moi, le choix est vite fait. Dans les cas les plus graves, des gens vont jusqu’à mettre fin à leur vie. Vous en avez déjà entendu, notamment en France. Je me suis déjà sur-engagé dans un travail. Ce que je retiens, c’est qu’au début le responsable félicite de la performance. Pour ça, pas de problèmes. Mais à la longue, je voulais tellement apporter que j’en oubliais pourquoi je faisais tout ça.

En faire moins tout en étant productif et efficace aux yeux de votre boss

Est-ce que c’est mon entreprise ? Qu’est-ce qu’on attend de moi ? Est-ce que je gagne davantage en conséquence ? Ce que j’ai appris, c’est que si vous êtes employés, faites seulement ce qu’on vous demande. Faites le bien et mieux que les autres. C’est tout. Mon expérience m’a prouvé que, premièrement, j’étais un leader, deuxièmement, j’ai beaucoup contribué dans cette entreprise et j’ai pu voir le potentiel qui était en moi. En revanche, j’étais beaucoup trop impliqué émotionnellement et j’ai fini par être frustré en me disant que personne ne reconnaissait mon travail. Et mon salaire, et ceci, et cela…

La solution est la suivante. En faite, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  1. Faites seulement ce qu’on vous demande, et vous verrez que votre travail n’est pas si fatiguant que cela
  2. Impliquez-vous moins dans votre travail, soyez équilibré
  3. Diminuez votre contrat
  4. Demandez à travailler 1 à 2 jours à domicile
  5. Trouvez des loisirs. La vie n’est pas que travail
  6. Faites du sport
  7. Mangez plus sain
  8. Changez de job si vraiment nécessaire
  9. Prenez congés
  10. Souriez et riez plus souvent
  11. Tenez-vous droit
  12. Respirez profondément…

Retrouvez votre enthousiasme maintenant

Prenez une bonne fois la décision de vivre pour vous ! Et croyez-moi, il n’est pas question uniquement d’argent. Vous pourriez gagner les revenus que vous désirez mais si vous n’avez pas le temps d’en profiter, vous serez une nouvelle fois sous pression. Pour répondre à cette question “est-ce que l’argent fait le bonheur”, je pense qu’il y contribue. L’argent permet d’avoir le choix, d’être plus libre. Faut-il encore en être le maître et non l’esclave… Ce qu’il vous faut, c’est de savoir précisément ce qui vous enthousiasme. Alors que vous lisez cet article, je vous offre un moment où tout est possible. Quelle activité rêvez-vous de faire ? Quel séjour rêvez-vous de faire ? Sachez que ce sont les expériences qui vont rendront heureux. En outre, l’argent est important. Je le répète, ce qu’il vous faut, c’est trouver les expériences qui vous enthousiasment.

Voici comment j’ai surmonté. Je sais pertinemment que le salariat ne fait pas parti de mon style de vie. Et c’est simple, j’ai du mal à rester plus d’un an et demi dans une boîte. Mais, ce que je fais pour pallier à cela, j’intègre des activités qui m’apportent du bien-être : je vais à la salle de sport. Et j’ai tout de suite su que le sport devait faire parti de mon style de vie. Je blogue également. Et devinez combien de temps je passe par jour sur mon blog ? Pour la rédaction 1h et le design 1h, après je peux tourner une vidéo youtube ou un podcast. Je prends plaisir à partager du contenu et à aider des gens qui veulent retrouver leur motivation.

Ce que je veux dire par là, c’est qu’il est également possible pour vous de trouver des activités qui ont un sens pour vous. Si vos actions n’ont pas de sens pour vous, vous perdrez patience rapidement et vous vous épuiserez. Prenez la FERME décision de faire des actions qui ont du sens pour vous ! Si votre emploi, votre activité ne correspond à vos valeurs : prenez le temps de réfléchir et changez.

Pensez évolution.

Enfin, que pourriez-vous faire aujourd’hui qui apporterait de nouveaux résultats dans votre vie ?

Mettez dans les commentaires comment vous voulez surmonter cette situation 😉

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 6
    Partages

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Vous êtes libre de recevoir mon livre " 7 étapes pour créer la vie de vos rêves"

%d blogueurs aiment cette page :